top of page

Une balle Montessori en coton bio oeko-tex  pour accompagner le développement de votre enfant. Souple, facile à manipuler pour développer la préhension, la coordination, la vue, le toucher. Balle fabriquée à la main, il peut y avoir des variations selon les modèles. Plusieurs choix de couleurs et de motifs.

 

BALLE DE PRÉHENSION EN COTON BIO

CHF34.00Prix
  • La balle de préhension est conçue pour les enfants à partir de 3/4 mois, avec plusieurs utilisations différentes suivant l’évolution de l’enfant.

    Avant que le tout petit veuille attraper les objets avec ses mains, il passe par différentes phases. C’est à partir du deuxième mois, par exemple que le nourrisson arriver à différencier le blanc du noir, puis il distinguera ensuite les couleurs puis leurs nuances. L’enfant va passer par une période où il observera attentivement sa main, ses doigts, qu’il portera à sa bouche. Avec le temps, le jeune enfant arrivera à plier et déplier consciemment sa main. Aux environs de ses 3 mois, le bébé aura le réflexe d’essayer de toucher ou de taper un objet qui l’attire. C’est à ce moment-là que la balle de préhension entre en jeu.

    Au départ, quand le bébé commence à manifester le besoin de saisir un objet entre ses mains, la balle de préhension peut être accrochée en tant que mobile au niveau de la poitrine du tout petit, afin que celui-ci puisse s’entraîner à l’attraper et développe sa motricité fine. Il est donc indispensable d’avoir un tapis d’éveil pour que le bébé soit bien confortable et puisse se mouvoir avec aisance. La balle peut être également accrochée en mobile, mais au niveau des pieds de bébé cette fois, pour que ce dernier puisse s’entraîner à pédaler pour toucher la balle. Dans tous les cas, la balle de préhension a été créée pour que l’enfant puisse développer sa motricité. Quand l’enfant est plus grand, il peut la passer de main en main, la faire rouler et aller la chercher. L’avantage avec cette balle est qu’elle ne roule pas très loin, mais incite l’enfant à aller la chercher et donc, de se déplacer en utilisant sa motricité globale.